Lutte anti-gaspillage

En France, les pertes et le gaspillage alimentaire c'est 10 millions de tonnes de produits par an, soit une valeur commerciale estimée à 16 milliards d’euros. Ce gaspillage représente un prélèvement inutile de ressources naturelles, telles que les terres cultivables, l’eau, et les émissions de Gaz à Effet de Serre qui pourraient être évitées.


Ces émissions de GES sont évaluées par l’ADEME à 3 % de l’ensemble des émissions nationales. Elles sont répartesi entre les phases de production, de transformation, de distribution et de consommation (cf. étude INCOME consulting AK2C pour l’Ademe, mai 2016)

 

Pour la phase de consommation, cela représente 29 kg par personne par an de pertes et de gaspillages au foyer - dont 7 kg de déchets alimentaires non consommés et encore emballés - auxquels s’ajoutent les pertes et gaspillages générés en restauration collective ou commerciale.

 

Mieux lutter contre le gaspillage alimentaire, cliquez ici, et , mieux ranger son frigo ici ,

Comprendre les dates de conservation, c'est là.


En partenariat avec Versailles Grand Parc et Yvelines Restauration, la commune organise dans les cantines scolaires un "Challenge inter- écoles : ne pas gaspiller !" Au menu, tri à table dès la maternelle, dans toutes les écoles élémentaires : tables de tri et pesée quotidienne des restes. alimentaires.

La collecte des biodéchets est mis en place dans toutes les écoles de la commune. depuis janvier 2018 : 3 tonnes ont ainsi été collectées et valorisées.

 

Que deviennent les biodéchets une fois collectés ? l’entreprise Moulinot, les transforment soit en biogaz (avec lesquels roulent les camions de ramassage), soit en compost. 

La première campagne faisait état de 40% de gaspillage. La mise en place des pesées quotidiennes a permis de modifier la composition des menus par le fournisseur des repas, permettant d'atteindre une baisse de 18%.. 

Cette année avec un gaspillage de 76g/enfant/jour (moyenne nationale de 120g – source ADEME)  l’école du Parc de Diane remporte le trophée, mais c'est un challenge réussi pour les trois écoles puisque les enfants ont diminué leur gaspillage et contribué à l’amélioration des repas.

 

La pédagogie en direction des enfants est de mise ! Toute au long de l’année des animations et/ou actions de sensibilisation sont régulièrement dispensées dans les cantines par Yvelines restauration, et Versailles Grand Parc entourés des animateurs, des agents de réfectoires, et des services scolaires.. 


Près de 30 kilos de nourriture par habitant sont jetés chaque année en France, dont 7 kg encore sous emballage(source Ademe).

Pourtant, quelques gestes simples peuvent nous aider à réduire ce gaspillage : chez soi, chez son commerçant et même au restaurant
Voir les six astuces pour préserver en même temps l’environnement et votre porte-monnaie.

 

Les commerçants : le but est d'aider tous les responsables des commerces alimentaires à lutter contre le gaspillage alimentaire en les encourageant : 

- à signer une convention de don à des associations pour la reprise de leurs invendus alimentaires encore consommables, même si pour le moment seuls les magasins de 400 m² et plus sont concernés (loi n°2016-138 du 11 février 2016).

- à utiliser l’application « to good to do » 


Fête du Centre de loisirs Bourget Calmette du 25/05/2019 

 

L’organisation de la disco soupe a pu se faire grâce aux partenariats avec le centre de loisirs, la commune et les commerçants de Jouy : Fraich'primeur et Auchan pour récupérer les invendus de fruits et légumes, et Les Ressourceurs pour le prêt du matériel.  

Dans une atmosphère guinguette, aux couleurs du défi déchets -10%de la ville, le stand a compté parmi les ateliers proposés.

Pour sensibiliser le public au gaspillage alimentaire, les 40 kilos de fruits et légumes récupérés ont permis d'élaborer les soupes et les smoothies préparés avec enthousiasme par les enfants et les parents. Les épluchures ont été donné aux poules prêtées par VGP, et venues pour l’occasion sur le stand. Une cuisine grandeur nature anti-gaspi est venue compléter l’animation. Des recettes de cuisines pour accommoder les restes de repas étaient également mis à disposition par VGP.


Et si vous adoptiez des poules…

C’est ce que vous propose Versailles Grand Parc. Parce qu’en picorant jusqu’à 150 kg de déchets organiques par an, elles sont les « partenaires minceurs » de vos poubelles !

Prochaines distributions le 28 septembre 2019 sur versaillesgrandparc.fr