INFORMATIONS GÉNÉRALES

( et foire aux questions)


Le développement durable : une démarche participative et transversale

Répondre avec les ressources de la planète aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs. Tel est l'enjeu que représente le "développement durable" et pour lequel la mobilisation de tous - entreprises, pouvoirs publics et avant tout société civile - est indispensable. La ville de Jouy-en-Josas a relevé ce défi grâce à la participation de ses concitoyens, associations, agents, élus. Elle bénéficie également de l'aide de VGP et de nombreux organismes public dont l'ADEME. Les actions sont multiples, et sont classées en six domaines (cf. la page d'accueil du présent site) : Énergies, Bâtiments, Urbanisme, Mobilité (transports), Nature dans la ville, Déchets, Consommation responsable, Nuisances, et Solidarité.

Le développement durable doit être à la fois économiquement efficace, socialement équitable et écologiquement tolérable. Le social doit être un objectif, l'économie un moyen et l'environnement une condition.

Dimension économique :

Développer la croissance et l'efficacité économique, à travers les modes de production et de consommation durables.

Dimension sociale :

Satisfaire les besoins humains et répondre à un objectif d'équité sociale, en favorisant la participation de tous les groupes sociaux sur les questions de santé, logement, consommation, éducation, emploi, culture.

Dimension environnementale :

Préserver, améliorer et valoriser l'environnement et les ressources naturelles sur le long terme, en maintenant les grands équilibres écologiques, en réduisant les risques et en prévenant les impacts environnementaux.




 

 

Vous vous demandez à quoi correspondent tous les logos environnementaux qui fleurissent sur les produits que vous consommez ? Voici la réponse ! 




4 000 milliards dans le monde par an, et près de 1 000 par seconde rien qu’en France !

 

 Jeter son mégot par terre, pas si anodin !

 

Un mégot met 15 ans pour se dégrader dans la nature et a une capacité de pollution sous-estimée : il contient plus de 4 000 polluants ! Métaux lourds, nicotine, résidus de pesticides, tout un programme.

Et il peut contaminer jusqu’à 500 litres d’eau, on estime d’ailleurs que c’est le 3ème déchet le plus mortel des océans.



 

 

 

Les Gaz à Effet de Serre, expliqués simplement par Philippe Ciais, directeur de recherche au CEA -->



FOIRE AUX QUESTIONS (cliquez sur le texte)