Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte


Le programme TEPCV (Territoire à Energie Positive pour la Croissance Verte)* vise à accompagner les actions des collectivités territoriales investies dans la lutte contre le changement climatique, la réduction de la consommation énergétique, le développement des énergies renouvelables locales et l'implantation de filières économiques responsables, à l'image des circuits courts et d'une agriculture de proximité, favorisant la création locale d'emplois. * pour plus d'info, cliquez ici

Ségolène Royal, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, a signé, mardi 6 décembre 2016, de nouvelles conventions TEPCV, dont celle de Jouy-en-Josas, l'une des deux communes lauréates des Yvelines (cf photo, avec le maire de Jouy, Jacques Bellier, 2ème à partir de la gauche). Pour Jouy-en-Josas, qui a préparé ce dossier pendant deux ans, il s'agit notamment de décliner au plan local les objectifs fixés par la loi du 17 août 2015 sur la transition énergétique et de mettre en œuvre le slogan adopté début 2016 « Jouy autonome en énergie d’ici 40 ans ». Afin d’enclencher des actions concrètes dès à présent, la municipalité a élaboré un Plan Climat. Cet outil, qui lui permet de lister, prioriser et suivre des actions de développement durable, est remis à jour chaque année.

L’objectif à 40 ans est d’équilibrer les consommations d’énergie et la production d’énergie sur le territoire de la commune. Pour ce faire, de nombreux projets à court terme sont déjà lancés* et vont se poursuivre dans les prochaines années dans les domaines de l’Énergie, les Bâtiments, l'Urbanisme, la Mobilité, la Nature dans la ville, les Déchets, la Consommation responsable, les Nuisances et les Solidarités. Tous ces domaines sont passés en revue sur ce site avec des informations générales, le point sur ce qui a été fait et ce qui est en projet.

 

* Parmi les projets majeurs de la convention TEPCV de Jouy figurent :

- la rénovation énergétique des deux écoles, maternelle et primaire, Bourget Calmette aux Metz et du centre de loisirs avec une chaufferie commune, à biomasse bois.

- la rénovation des 213 points d’éclairage public en LED

- la mise en place de 5 à 6 bornes de recharge électrique automobile en cœur de ville.