Issu de la Loi relative à la Solidarité et au Renouvellement Urbain) de décembre 2000, le Plan Local d’Urbanisme, est un document d’urbanisme. Il porte de nombreuses dispsositions relatives à l'environnement et à la transition écologique. Il constitue l'expression du projet global d'aménagement de la commune et, sur cette base,permet la délivrance de permis de construire par le maire, correspondant au zonage du plan cadastral où chaque zone (zones constructibles, agricoles ou naturelles) perçoit une réglementation particulière. Le PLU de la commune comporte, le Projet d’Aménagement et de Développement Durable, le PADD .

En matière d’aménagement du territoire et d’environnement, le PADD définit de nombreux objectifs dont la préservation des espaces naturels et agricoles, la reconversion des friches, la valorisation du patrimoine, la gestion de l’eau ou la prévention des risques industriels et naturels. (source, cliquez ici)

 


Le plan local d'urbanisme (PLU) de Jouy-en-Josas a été . --> cliquez pour y accéder. Mis en révision en juin 2014, le projet de PLU  a été arrêté par le conseil municipal du 5 septembre 2016 et a été mis à l'enquête publique du 16 janvier au 18 février, puis appouvé par le 29 mai 2017.

Cette révision a permis de renforcer la prise en compte des principes du développement durable dans tous les domaines et à tous les niveaux de ce document d'urbanisme.


Le projet d'aménagement et de développement durable (PADD) exprime les orientations du projet de territoire de la commune selon CINQ GRANDS PRICINCIPES :
  - Une ville équilibrée et protégée entre la préservation des espaces naturels ou agricoles et des paysages remarquables, et le renouvellement urbain ;

 - Une ville vivante autour d’un centre-ville dynamisé et des pôles d’animation affirmés dans les quartiers ;

 - Une ville solidaire et accessible par la diversité des fonctions urbaines, la mixité sociale et la variété des modes de déplacements ;

 - Une ville attractive grâce à son patrimoine historique, à son environnement exceptionnel et à la présence d’établissements de recherche et de formation ;

 -Une ville économe et durable soucieuse d’une bonne gestion de son environnement et de la maîtrise de l’énergie.

 

La dernière orientation explicite plus particulièrement QUATRE CIBLES DE DÉVELOPPEMENT DURABLES  :

1) Favoriser la biodiversité.

2) Agir contre les changements climatiques et limiter les gaz à effet de serre.

3) Préserver/valoriser les ressources et limiter les rejets/déchets.

4) Prévenir les risques, limiter leur portée et informer. Le nouveau règlement comporte notamment :

- des ajustements de zonage permettant de mieux protéger les espaces natures ou agricoles.,

- l'introduction de coefficients maximaux d'emprise au sol et de coefficient minimaux d'espace végétal,

- de nouvelles règles de stationnement,

- des dispositions incitant à une maîtrise de l'énergie au-delà de la réglementation en vigueur

- des règles pour le tri des déchets,

- une liste actualisée des plantations recommandées ou déconseillées.